mercredi 28 octobre 2009

Omelette de Papa aux champignons et cheddar fort

Un classique simple et pourtant si gourmand!

Le cheddar fort est essentiel, ne surtout pas substituer par un fromage doux car ce plat deviendrait très ordinaire.


Préparation : 10 min
Cuisson : 5 min
Portions : 1


  • 3 oeufs
  • 25 ml lait
  • 90g (une poignée) champignons, tranchés
  • 80 g cheddar fort râpé


    Fouetter légèrement les oeufs avec le lait. Faire chauffer à feu moyen un poêlon anti-adhésif avec un peu d'huile, verser la préparation.

    En même temps, dans une autre poêlon, faire sauter les champignons à feu vif, 1 minute pour qu'ils soient ramollis.

    Lorsque l'omelette est cuite mais encore un peu baveuse, sur le dessus déposer le fromage et les champignons. Poivrer. Plier et si nécéssaire, garder au four à 200 F.

    Répéter la recette autant de fois que nécessaire.
Source:
Le Papa des binettes, Martin Lefebvre

lundi 19 octobre 2009

Hoummos aux poivrons rôtis et crudités de rutabaga

Le rutabaga, j'ai beau l'essayer de toutes sortes de manière, c'est bien simple pourtant c'est cru que je préfère! En cuisant, il perd en goût. Il a une saveur sucrée, un peu piquante, qui se marie très bien à l'hoummos.

Pour différencier le rutabaga, qu'on appelle aussi chou de Siam ou chou-navet, c'est par sa chair jaune qu'on le reconnaît. Le rutabaga est gros; le navet, lui, est petit. Vaut mieux choisir ceux qui ne sont pas trop gros.


Portions : 5

  • 2 rutabagas moyens, pelés, en bâtonnets
  • 2 conserve de pois chiches (2 x 540ml)
  • 1 poivron rouge
  • 1 trait d'huile d'olive goûteuse
  • Olives noires (celles entières dans l'huile), hachées
  • Pains pita


Pour rôtir le poivron:
Je coupe le poivrons en deux, j'évide et badigeonne la pelure avec de l'huile. Je fais griller les poivrons côté pelures vers l'élément du haut du four (broil), la grille positionnée directement sous l'élément. Je surveille, puis lorsque la peau est noircie, et que le poivron est mou au toucher, je les retire du four et dépose une assiette par-dessus, pour créer de la condensation. La peau devrait se retirer plus facilement.


J'éteins le four et profite de sa chaleur pour réchauffer les pains pita, normalement la chaleur les rendra moelleux. S'ils sont trop secs, passer chaque pain très rapidement sous un jet d'eau (l'eau est supposée "glisser" lorsqu'ils sont secs).

Je broie les poivrons rôtis avec les pois chiches. On peut mettre de l'ail si on le désire. J'ajoute un peu d'eau à la fois, jusqu'à ce que j'obtienne une consistance homogène. Je dépose cet hoummos dans un grand bol large, je garnie d'olives et verse sur le tout un trait d'huile d'olive. Cette trempette servira aux crudités de rutabagas et aux pains pita.

- option imprimable -

dimanche 18 octobre 2009

Courge spaghetti à saveur automnale (moules et cidre)


C'est une recette que j'aime bien faire en revenant du verger; à chaque automne nous allons faire de l'auto cueillette dans le coin de Mont-Saint-Hilaire ou de Rougemont.

Nous revenons les poches pleines de pommes, des bouteilles de cidre en main, des courges spaghetti sur la tête :)) et sur notre chemin nous arrêtons acheter des moules fraîches, pour compléter le repas.


Préparation : 15 min
Cuisson : 40 min
Portions : 5
  • 2 courges spaghetti
  • 4 gousses d'ail

  • 1 oignon, haché finement
  • 3 t pommes McIntosh/Lobo, pelées et en dés (750ml)
  • 1/4 tasse de cidre (60ml)
  • 4lbs moules fraîches (pour les jours ordinaire, des palourdes en conserve! (4x85g))
  • Persil frais haché, au goût (ou qques pincées de persil séché)


    Je fais cuire les courges spaghetti avec l'ail selon la méthode de base, cliquer ici.

    Dans un grand chaudron, je fais revenir doucement les oignons. Ensuite, j'ajoute les pommes, je couvre et laisse cuire quelques minutes pour les faire ramollir. J'ajoute le cidre et les moules/palourdes, puis je couvre de nouveau. Lorsqu'elles sont toutes ouvertes, je retire du feu et ajoute le persil.

    Dans une assiette creuse, je dépose un fond de courge. Je nappe du mélange de pommes et de moules. Si et seulement si on le désire, on peut ajouter du parmesan (ça dépends des jours!)

Note
Les pommes donnent au plat un caractère rustique, c'est ce qu'on aime à l'automne. Lorsque je reçois et que je le veux chic, je fais sans pommes et augmente le cidre à 2 tasses.


lundi 12 octobre 2009

Courge spaghetti, Cuisson de base

Le secret de la réussite pour que nos courges spaghetti soient al dente, c'est de les cuire seulement jusqu'à ce qu'on puisse à peine les transpercer à la fourchette. Lorsqu'on les cuit trop longtemps, ça donne une bouillie dans l'assiette et beaucoup d'eau autour. Je vous donne mes trucs pour avoir une courge spaghetti goûteuse, avec du corps mais d'abord, voici comment je procède pour la couper.



Il arrive que les courges soient trop difficiles à couper, par exemple lorsqu'elles sont énormes. Dans ce cas, je les fais cuire entières au four, environ une quinzaine de minutes pour les aider à ramollir un peu. Alors, avec un grand couteau muni d'un manche solide, j'envoie un coup bien visé, sur la hauteur.

Je déplace la lame du couteau un peu vers la base de la courge, j'enfonce dans la tracé laissé précédemment. Le couteau doit alors être bien pris dans la courge. C'est à ce moment que je mets mes 2 mains sur le manche, le pouce devant pour mieux diriger, puis je fais cogner ma courge sur la surface de travail (attention ça fait du bruit!) jusqu'à ce que la lame l'est traversée.

Ensuite je tourne ma courge. En la tenant fermement, je place la lame dans le sens opposé du tracé et je continue la coupe. On n'a qu'à descendre le couteau, par petits coups au besoin.

Je retire les filaments et les pépins. À l'intérieur de chaque cavité, je badigeonne d'huile d'olive du bout des doigts, je sale et j'y dépose 2-4 gousses d'ail pelées. Je les fais cuire à 375F (170C), chair contre plaque, environ 40 minutes ou jusqu'à ce qu'on puisse à peine les transpercer à la fourchette.

Lorsque c'est prêt, je retire délicatement la chair avec une cuillère, en suivant le sens des filaments pour avoir de beaux longs spaghettis. Je les enrobe d'huile d'olive et de l'ail confit écrasé.

À déguster juste comme ça, aussi on peut rajouter du parmesan et du citron, sinon une sauce au choix.

jeudi 8 octobre 2009

Lasagne à la courge musquée (butternut) et noisettes

Il y a quelques mois, j'avais essayé de faire les raviolis de Malorie avec des pâtes à lasagne fraîches du commerce. Ce fut un vrai fiasco...
La farce était exquise, mais les pâtes elles... elles ne voulaient pas du tout coller ensemble.
Le plat a alors fini en lasagne, suite logique des choses!

Accidentellement, j'ai goûté ce soir-là, à ce qui allait devenir ma lasagne préférée! Merci Malorie!


Préparation : 15 min
Cuisson : 1h30
Portions : 6
  • 1 moyenne courge musquée/butternut (1,5kg)
  • 115 gr de fromage de chèvre
  • Sel et poivre
  • 1/4 c à thé paprika fort (1,25ml)
  • 1/8 c à thé muscade

  • Sauce béchamel :
  • 2 c à soupe huile (30ml)
  • 4 c à soupe farine (60ml)
  • 1 1/2 tasse lait (375ml)
  • 1 jaune oeuf, battu (pour la couleur)
  • 1 c à soupe sucre (15ml)
  • pincée de cannelle
  • 1/4 tasse parmesan râpé (60ml)

  • 12 nouilles à lasagne, cuites
  • 1/4 tasse noisettes, hachées en chapelure (60ml)


    Je fais préchauffer le four à 375F (190C).

    Je coupe la courge en deux, puis je retire les graines et les filaments. J'applique un peu d'huile côté chair et je les dépose sur une plaque. Je les laisse cuire environ 40-50 minutes, pour qu'un couteau entre très facilement dans la chair .

    J'enlève la peau, puis je mets la chair en purée, avec le fromage de chèvre et les assaisonnements.

    Dans un petit chaudron, je fais cuire la farine dans l'huile environ 3 minutes, pour dorer. J'ajoute le lait peu à peu en battant au fouet. Je laisse épaissir quelques minutes. Je verse une cuillère de lait chaud dans le jaune d'oeuf battu, pour les réchauffer (cela évite qu'ils coagulent), puis je verse l'oeuf dans la sauce béchamel, avec le fromage et les assaisonnements.

    Je badigeonne d'huile le fond d'un plat rectangulaire à gratin, je dépose en étage comme suit:
    -lasagne
    -farce
    -lasagne
    -farce
    -lasagne
    -béchamel

    Je couvre d'un papier d'aluminium et enfourne à 350F (175C), pour 40 minutes.
    Je garnie des noisettes hachées et poursuis la cuisson une dizaine de minutes, les noisettes grilleront.

Source: J'ai utilisé la farce de Malorie; Il faut jouer avec sa nourriture.

- option imprimable -

samedi 3 octobre 2009

Pizza aux oignons, artichauts et Camembert/Brie

Une façon de cuisiner l'oignon, ce légume que nous trouvons facilement l'année durant. Ils sont tous bons pour cette recette, les petits comme les gros, les blancs comme les rouges.

Si on fait avec la Pâte à Pizza de Martin, il y a un petit goût de levure dans cette pâte qui fait étrangement bon avec les oignons.

J'affectionne davantage le Camembert au Brie, les deux ont un goût de beurre mais le Camembert est plus fort.

À défaut d'herbes de Provence, une pincée de romarin, thym, sariette et basilic.


Préparation : 15 min
Cuisson : 45 min
Portions : 3 pizzas moyennes 12"


  • 3 pâtes à pizza de Martin
  • 1 kg/12t oignons blancs, en tranches 1/8" ou 3mm
  • 1 poignée d'herbes de Provence
  • 6 c à soupe yogourt, crème épaisse fraîche ou sûre, Belsoy (n'importe quoi de crémeux!)
  • 2 cons artichauts, égouttés
  • olives noires dénoyautées
  • 150 g fromage Camembert, Brie (ou autre fromage pate molle à croûte fleurie)


    Je fais préchauffer le four à 500 F.

    La première étape est cruciale, il faut absolument partir les oignons avec un filet d'huile d'olive sur un feu doux. Si la chaleur est trop élevé ça fait des oignons durs sous la dent... J'ajoute les herbes de provence. Je couvre et brasse de temps à autre pour éviter que les oignons collent au fond. Lorsqu'on voit apparaître une accumulation de liquide dans le fond du chaudron, on peut retirer le couvercle. Cette opération peut prendre une vingtaine de minutes. Je poursuis la cuisson à découvert jusqu'à ce que les oignons soient complètement mous et cuits.

    Pendant ce temps, je coupe les artichauts en 2, sur la hauteur c'est joli. Je les étends sur une plaque (huilée si nécéssaire), chair contre plaque. Je les fais griller 15 minutes.

    Sur chaque pâte/pain à pizza, j'étends dans l'ordre:
    - 2 c à soupe yogourt (ou moins mais PAS PLUS)
    - oignons
    - artichauts
    - olives

    La cuisson se fait à 500F (260C), 15 minutes.
    Pour ce genre de fromage, il est préférable de l'ajouter seulement lorsque c'est prêt.

- option imprimable -

Pâte à pizza de Martin

Martin, c'est mon époux. Cette recette, il la traîne avec lui depuis des années, la feuille est toute usée à force de calculer, de rectifier et d'améliorer pour plaire...jadis, à des milliers de personnes! Pour ceux qui ne le savent pas, Martin a d'abord été un brillant chef cuisinier mais qui a troqué ses couteaux pour des marteaux. Pour l'amour de ses enfants...
Très difficile le métier de cuisinier, soyez indulgent avec eux.

La particularité de sa croûte, c'est qu'on sent la levure et ça goûte, c'est si bon dans une pizza!


Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min
Rendement : 3 pizzas moyennes 12"



  • 1 3/4 t eau tiède (entre 95 et 105 F) (400ml)
  • 1 c à thé sucre (5ml)
  • 1 1/2 c à thé levure (Fleishman - ou Instaferm)
  • 4 1/4 tasses farine (600g)
  • sel au goût, selon les garnitures
  • 4 c à soupe huile d'olive (60ml)


    Ajouter le sucre à l'eau tiède, puis verser la levure sans jamais brasser. Laisser agir pendant 10 minutes (excepté pour la Instaferm, c'est instantané), jusqu'à ce que la levure remonte à la surface en moussant.

    Déposer les ingrédients secs dans un bol ou robot culinaire.

    Verser la levure et mélanger légèrement. Incorporer l'huile. Mélanger le moins longtemps possible si c'est au robot (pour ne pas faire chauffer davantage la levure et qu'elle commence son processus de cuisson), juste ce qu'il faut pour obtenir une boule.



    Pour plusieurs heures à l'avance soit 2hrs et plus:
    Couvrir la pâte et la placer au frigo.
    Pour manger dans l'immédiat:
    Séparer en 3 parties égales, l'étendre, puis la laisser lever le temps à peine le temps de couper les garnitures. Elle continuera de lever au four.

    Pour une pizza comme au four à bois, cuire à four chaud 500F (260C), 15 minutes.

- option imprimable -