mardi 3 novembre 2009

Ragoût de boulettes (de sarrasin - végé)

Un ragoût au goût des Fêtes, version végé.
Nous le servons durant l'année, parce qu'aux Fêtes, c'est l'incontournable traditionnel ragoût de boulettes et de pattes de cochon!

Le petit goût fumé des boulettes de sarrasin rôti (kasha) apporte du caractère au ragoût. La sauce, je la fais assez semblable à mon ragoût traditionnel, avec de la farine grillée, pour le goût et aussi la couleur.

Il est possible d'acheter de la farine déjà grillée, sinon on la fais griller au four sur une plaque à biscuit pour avoir une couleur "beurre d'arachide" (désolé j'ai pas trouvé mieux encore comme comparaison!).


Préparation : 2o min
Cuisson : 45 min
Portions : 6

  • 1 oignon, haché
  • 1 gousse d'ail, hachée
  • 4 grosses ou 8 petites carottes, coupées en 2 sur la longueur, puis en gros cubes
  • 4 navets ou 2 moyens rutabagas, pelés, en quartiers

  • 6 tasses eau ou bouillon de légumes (1,5l)
  • 4 pommes de terre, en gros cubes
  • 2 c à thé romarin (10ml)
  • 1/2 c à thé de chacun: clou, cannelle, piment de la Jamaïque (2,5ml)
  • au goût, poivre

  • 2/3 tasse farine grillée, délayée dans égale quantité d'eau froide (ou plus) (165ml)
  • 1 1/2 cs miso des Cantons, Les Aliments Massawippi (ou sc tamari p-ê?!) (22,5ml)


    Dans un grand chaudron, je fais revenir l'oignon, ail, carottes et navets. Lorsque ça caramélise au fond du chaudron, je verse l'eau, les pommes de terre et les assaisonnements. Je couvre et laisse mijoter 20 minutes.

    J'incorpore la farine délayée au ragoût et porte à ébullition quelques minutes, pour l'épaissir au goût. Je retire du feu, j'incorpore le miso.

    Je verse les boulettes dans la sauce et mélange le tout délicatement. Je goûte et rectifie l'assaisonnement au besoin.


Source:
mon adaptation, de la brillante idée de Geccoe!

- option imprimable -

13 commentaires:

  1. Vraiment, je dois l'essayer cette recette!

    Merci et bon mardi.

    Val

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire... je découvre moi aussi ton blogue et j'en suis ravie! Au plaisir! Louise

    RépondreSupprimer
  3. Voilà je l'ai fait! Yahou! Chui contente de cette belle découverte.
    Ma sauce était plus pâle que la tienne; peut-être ma farine était-elle moins grillée?
    Sur ta photo, tu l'as fait griller toi-même ou tu l'as achetée? Je me souviens que c'était tout un art; ma mère la faisait griller... moi j'ai fait pour la première fois!
    Merci ben!

    ps; j'étais à court de de millet et de couscous; j'ai donc encore utilisé du boulgour avec le sarrasin. Va donc falloir que je fasse à nouveau pour noter la différence! ;0)

    RépondreSupprimer
  4. Pour la couleur, c'est vraiment dû à la farine. Après ton commentaire Spécialiste je suis allée enlevé le lien qui expliquait comment griller la farine... griller de la farine au chaudron je pense que ce n'est pas l'idéal, ça veut "coller" et à cause de ça on est porté à ne pas la cuire suffisament... Essaie au four la prochaine fois, un jeu d'enfant, juste à brasser de temps en autre pour que ce soit uniforme. N'oublie pas de mettre le timer! :)) Ça m'est déjà arrivé d'oublier!

    Ne te casse pas la tête! C'est bien meilleur le boulgour ;-)

    Merci beaucoup d'être venue placer ton commentaire! C'est la plus belle récompense du blogueur! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bon ben je ferai la farine comme ma mère la faisait la prochaine fois donc. Parce que prochaine fois il y aura; c'est sûr!
    Merci!

    RépondreSupprimer
  6. Original cette astuce de la farine grillée pour donner une autre couleur à la sauce d'un ragoût !

    RépondreSupprimer
  7. @Ciorane: C'est typique dans le ragoût de boulettes au Québec. Nous avons été colonisé par la France et c'est de là que provient cette technique de roux brun ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Joëlle,
    Ce délicieux ragoût nous amène directement dans l'ambiance des fêtes. Que de bonnes arômes réconfortantes!!! Je fus vraiment enchantée de retrouver dans mon assiette les délicieuses saveurs de votre incontournable ragoût de boulettes Québécois, mais version végé. Réconfortant à souhait!
    Au risque de me répéter, "Merci" de ce délicieux partage, encore une fois,
    Bonne soirée et à bientôt,

    Jessica :)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Joelle!

    Je viens sur ton blog pour la première fois. Bravo! J'y reviendrai sans aucun doute!

    RépondreSupprimer
  10. @Jessica Eagle: Ça fait plaisir ton commentaire! Comme tu dis, c'est réconfortant, puis on peut y ajouter les légumes que l'on désire, ou même aucun légume... Les légumes ça ajoute mais ce n'est pas nécéssaire, par contre là on ne lésine pas pour y mettre notre meilleur bouillon!

    @Madeleine: Alors tu es mon invitée d'honneur aujourd'hui !! Je ris tellement sur ton blogue, je serais fière de te présenter à tout le monde! :))

    RépondreSupprimer