mardi 26 octobre 2010

Chili sin carne de la famille Lefebvre

Regardez-moi cette belle sauce, ça donne envie d'y tremper un bout de pain hein?!! Sin carne, ça veut dire sans viande, c'est un chili végétarien. J'y mets que des haricots, de couleurs et textures différentes, quitte à prendre des conserves de légumineuses mélangées pour les jours pressés. Ne soyez pas effrayé par la quantité d'épices, il ne faut surtout pas avoir peur d'assaisonner lorsqu'on fait un chili sans viande! Une astuce pour les allergies/intolérances au lait de vache: remplacer la garniture de fromage par des carottes râpées ;-)


Chili sin carne de la famille Lefebvre
Préparation : 10min
Cuisson : 20min
Portion : 6

  • 1 gros oignon, coupé
  • 1 et demi poivron vert ou rouge, coupé
  • 2 c à soupe cumin en poudre (30ml)
  • 1/2 c à soupe de coriandre en poudre (7,5ml)
  • 1/2 c à soupe paprika (7,5ml)
  • quelques piments chilis séchés ou 1/4 c à thé chilis broyés (2ml)


  • 2 x 540ml haricots romains/pintos en conserve, rincés
  • 1 x 540ml haricots rouges en conserve, NON-rincé
  • 1 x 540ml haricots noirs en conserve, NON-rincé
  • 1 x 796ml tomates en conserves, en dés ou broyées
  • 5 c à soupe pâte de tomate (75ml)
  • 1 gousse d'ail, hachée
  • 1 c à thé oregan
  • 1 piment chipotle (facultatif)


  • Pour garnir: carottes râpées, lamelle d'avocat, laitue iceberg tranchée très finement, coriandre fraîche, fromage jaune râpé, crème sûre, tranches de lime, chipotles, etc...


    Dans un grand chaudron, je fais revenir les oignons et poivrons avec de l'huile d'olive.
    J'ajoute les épices et laisse revenir 1-2 minutes, si c'est sec, je rajoute de l'huile pour éviter que les épices brûlent. Je verse le reste des ingrédients, je couvre et laisse réchauffer le tout pour une dizaine de minutes. Je réajuste avec un peu de cumin si nécessaire, du sel.
    Chacun choisi sa garniture.

Note
Pour accompagner: pain, croustilles de maïs, tortilla, pain de maïs... ce qui est bon aussi c'est de cuire le pain de maïs directement sur le chili.

mercredi 13 octobre 2010

Caramel de pomme

C'est la blogueuse Spécialiste de L'éphémère qui m'a fait découvrir ce qui allait devenir mon gros coup de coeur de l'automne 2010: une tartinade de pomme à la texture incomparable! J'aurais dû l'appeler beurre de pomme. À l'origine, au 19e siècle, cette recette ne contenait aucun produit laitier, on dit que la référence au beurre viendrait plutôt de sa ressemblance. Sauf que ça ressemble davantage au caramel à tartiner ou au dulce de leche, je n'ai pu m'empêcher!


Caramel de pomme
  • 12 à 24 pommes (idéalement une variété bonne en compote comme la McIntosh)
  • la moitié d'une gousse de vanille avec l'écorce*
  • Fleur de sel*


    D'abord, il est impératif de peler les pommes minutieusement (on peut récupérer les pelures et les coeurs pour faire de la gelée de pomme). On coupe les pommes grossièrement.

    Dans un grand fait-tout (moi j'utilise un wok en stainless) à fond épais, je pars doucement la cuisson des pommes. Pour éviter que ça colle, je pose un couvercle en début de cuisson, jusqu'à ce qu'il se forme un peu d'eau dans le fond du fait-tout. Ensuite, je laisse évaporer à petit bouillonnement, pas plus. On laisse cuire comme ça au-delà de ce qu'on ferait normalement pour une compote. Au bout de quelques heures (4hrs pour 12 pommes et 6 hrs pour 24 pommes), ça sent le caramel; on laisse épaissir au plus que possible (c'est le secret de la réussite!). Les sucres doivent se concentrer au maximum pour nous donner une belle couleur caramel. On passe la préparation au pied mélangeur, au robot ou au malaxeur et voilà, on obtient une texture homogène.


* facultatif: l'arôme de vanille amplifie la saveur "caramel". Je mets la moitié de ma gousse en début de cuisson, puis je la retire avant de passer au robot, en prenant soin de récupérer ce qu'il reste de vanille en pressant la gousse. J'ajoute la fleur de sel qu'à la toute fin, c'est au goût.

Tout dépendemment de la teneur en eau des pommes, ça peut être plus ou moins long à épaissir et varier sur le rendement. J'obtiens en moyenne 2 à 4 tasses (500ml à 1 litre) de caramel de pomme.

- option imprimable -