samedi 30 janvier 2010

Sandwiches du samedi après-midi { sardines }


Quand des sardines en conserves ça devient tellement bon... L'amalguame qu'on nous propose sur le site internet le Club des Millionnaires est vraiment réussi. À déguster avec une bonne bière fraîche. Bon samedi!



Sandwiches du samedi après-midi (sardines)
Portions : 1
  • 1 boîte de conserve de sardines MILLIONNAIRES
  • 4 tranches de pain de seigle
  • 56 g (2 oz ou 1/4 tasse) de fromage à la crème ramolli
  • 4 feuilles de laitue
  • 8 tranches épaisses de tomates
  • 110 g de fromage tranché Jarlsberg
  • 2 petits cornichons à l’aneth tranchés sur la longueur

    Tartinez chaque tranche de pain avec 1 c. à table de fromage à la crème, puis recouvrez avec la laitue, les tranches de tomates, plusieurs sardines et une tranche de fromage roulé. Garnissez avec les cornichons à l’aneth et des herbes fraîches.


Source: Site internet Club des Millionnaires

- option imprimable -

jeudi 28 janvier 2010

Une Fondue au fromage Velveeta



C'est une recette que ma mère nous faisait à la maison, hyper-simple et pas cher. Impossible à râter. Pas de fromage qui tire. C'est gras mais ça on s'en fout, parce qu'à ce temps-ci de l'année, en plein coeur de l'hiver, les temps sont durs parfois. Tout est gris, froid et noir depuis plus d'un mois, alors je veux contenter mon Martin qui travaille aux grands froids.


Fondue au fromage Velveeta
Cuisson : 1h00
Portions : 6 à 7

Sauce
  • 1 Velveeta 450g / 16oz
  • 4 tasse cheddar fort râpé
  • 2 tomates, en dés
  • 2 gousses d'ail hachées
  • 1 oignon haché
  • 1 petit pot jalapeno tranché, égoutté
    (pour les enfants je réduis à une quinzaine de rondelles et ce n'est vraiment pas piquant, même que si on l'omettrait ça manquerait de goût)

Légumes

  • 1 brocoli en gros fleurons, cuit à point (ou surgelé-dégelé)
  • 1/2 choux-fleur en gros fleurons, cuit à point (ou surgelé-dégelé)
  • 1 poivron vert en gros cubes
  • 1 poivron rouge en gros cubes
  • 1 poivron jaune en gros cubes
  • 1 branche de céleri en bâtonnets
  • olives noires, dénoyautées si possible
  • artichauts

Pains

  • 2 pains de campagne (ou autre alvéolé et croûté)


    Déposer tous les ingrédients de la sauce dans un craquelon à fondue, ou un plat en céramique de 1,4 litres. Couvrir et cuire doucement au four, à 325 F, pour 1 heure. Il impératif que ce soit très chaud car cette fondue ne nécéssite pas de flamme dessous, sans quoi ça collerait

Note:
Le fromage à lui seul est assez soutenant pour combler les besoins en protéines, mais pour se faire plaisir, on peut ajouter un choix de salamis ou autres viandes froides, ainsi que de grosses crevettes cuites.

S'il en reste, le lendemain, on refait fondre le fromage et on sert en nachos!

Source:
Ma Maman, Suzanne Lemire

- option imprimable -

jeudi 21 janvier 2010

Purée de pommes de terre, cuisson de base

Voici quelques conseils de base, dont plusieurs que nous a laissé Jehane Benoît, dans son livre L'Encyclopédie de la Cuisine Canadienne, 3e édition:

LE CHOIX
  • Pour réussir une bonne purée de pommes de terre, il faut d'abord commencer par choisir la variété appropriée. Pour connaître les différentes variétés ainsi que leurs utilisations, http://www.pommedeterrequebec.com/fr/varietes
  • Chaque variété de pommes de terre cuit différemment et absorbe plus ou moins de liquide.
  • Une purée parfaite doit se faire avec des pommes de terre d'hiver, des grosses ou des moyennes de préférence.
LA PRÉPARATION
  • Les couper d'égale grosseur.
  • Pour maximiser sa saveur, on peut cuire les pommes de terre entières, avec la pelure. On les pèlera par la suite.

LA CUISSON
  • Placer les pommes de terre dans une marmite, puis couvrir d’eau.
  • Toujours utiliser du gros sel pour saler les pommes de terre, car le sel fin ne pénètre pas la pelure.
  • On peut ajouter à l'eau des feuilles de laurier, ou des gousses d'ail.
  • Faire bouillir à feu moyen, en évitant de trop les laisser cuire. Et cuire suffisamment si l'on veut une belle purée lisse.

LA MISE EN PURÉE
  • Il est impératif d'écraser d'abord les pommes de terre avec un pilon ou un pressoir perforé, si l'on saute cette étape pour aller directement au malaxeur, ou même au robot, la purée devient féculente, c'est-à-dire collante.
  • Pour écraser, on peut utiliser l'eau de cuisson qui est déja chaude et féculente. Lorsqu'on arrive avec un liquide froid, comme du lait, ça produit un choc thermique et en refroidissant ainsi les pommes de terre deviennent moins onctueuses.
  • Pour mettre en purée, on finit avec le malaxeur à vitesse élevée, jusqu'à ce qu'on obtienne une belle purée onctueuse.
  • On peut remplacer la crème sure par de la crème ou du lait, mais la purée ne sera pas aussi fine, ni aussi crémeuse.
  • Une autre variante à la crème sure, c'est de verser l'huile d'olive en filet tout en malaxant.

SERVICE
  • Servir sans délai et éviter de faire chauffer au four, pour ne pas enlever de la finesse à la purée.


VARIANTES
AU RAIFORT:

  • 2,66 lb 1200g pommes de terre rouges
  • 2 feuilles de laurier
  • 2/3 tasses crème sûre
  • 3 c à thé raifort en pot, ou 1/3 tasse raifort frais râpé


Source:
Mes observations et aussi j'ai puisé les conseils de Jehane Benoît, dans son livre L'Encyclopédie de la Cuisine Canadienne, 3e édition

- option imprimable -

vendredi 8 janvier 2010

Citrons d'Amalfi au four (farcis à la mozzarella)

Ne jetez plus vos pelures de citron! Je vous suggère cette recette venue tout droit d'Italie, que j'ai découvert dans le livre "L'Italie de Jamie", de Jamie Oliver. Il ne faut surtout pas presser les citrons, pour éviter de les abîmer, plutôt on les coupe en deux et on les évide avec un petit couteau. On peut ensuite presser la chair pour extraire le jus (que moi je congèle dans des bacs à glaçons pour usage ultérieur) ou, on peut s'en servir comme suprêmes pour garnir une salade verte - cresson et roquette - comme le fait Josée Di Stasio ici.




Citrons d'Amalfi au four (farcis à la mozzarella)
Préparation : 20 min
Cuisson : 10 à 28 min, selon...
Portions : 6

  • 6 gros citrons
  • 2 boules de mozzarella de 150g, tranchées en 12 rondelles
  • 12 feuilles de basilic frais
  • 6 filets anchois (facultatif)
  • 6 tomates cerises
  • piments chilis secs broyés (facultatif)


    Préchauffer le four à 400F (200C).

    Coupez les extrémités des citrons et jetez-les. Coupez-les en 2 dans la largeur, pour avoir 12 disques. Retirer la chair au petit couteau. Déposer les disques de citron sur une plaque ou dans un plat à gratin.

    Remplir chacun de façon suivante:
    - 1 rondelle de mozzarella
    - 1 feuille de basilic
    - 1/2 filet anchois si désiré
    - 1/2 tomate cerise
    - piments chilis secs broyés si désiré
    - 1 rondelle de mozzarella

    Cuire au four jusqu'à ce que le fromage forme des bulles et qu'il soit bien doré, soit 10-15 minutes si c'est sur une plaque, ou 28 minutes pour le plat à gratin. Attendre quelques minutes avant de servir, pour que le fromage soit pris.

Note:
Et comment est-ce qu'on le déguste maintenant?! On retire le fromage du citron, avec une fourchette, soit on le coupe pour le déguster tranquillement, ou on le dépose sur un crostini. Il faut absolument du pain sinon des pâtes pour saucer dans le jus. Délicieux!

Source:
Recette que j'ai adapté pour nourrir 6 bouches;
Jamie Oliver "L'Italie de Jamie".

lundi 4 janvier 2010

Pâtes et haricots { Pasta e fagioli }

Ce plat est toujours une réussite. Ce sont des pâtes qui cuisent DANS le bouillon, alors voilà pourquoi il est bon ici d'utiliser un bouillon de qualité. Lorsque j'utilise un bouillon de poulet (ou comme ici c'est un bouillon de dinde), la soupe a une couleur plus claire, mais en règle générale c'est le bouillon de boeuf que j'utilise pour son brun chalheureux. Il m'arrive aussi de faire végé avec un bouillon de légumes, il n'y a juste avec le miso que je n'aime pas trop pour ça.

Aussi, le choix des nouilles est déterminant. Les nouilles à trous étroits, comme les macaronis droits, j'ai constaté qu'elles font une soupe épaisse et consistante, tandis que celles à trous larges donnent une soupe plus claire (voyez sur la photo).

Si on a du temps devant soi, il est possible d'appliquer à cette soupe un principe de la méthode de Jamie Oliver, soit de faire d'abord un sofrito. Un sofrito, ça consiste à faire revenir les légumes, le plus doucement que possible, à couvercle fermé, environ 15-20 minutes. Ça concentre les goûts et, j'avoue, c'est un peu plus long à faire mais la soupe est réellement plus goûteuse.

La recette que j'utilise à la base est celle de Natouille37 (forum RduQc), je vous invite à lire sa version initiale ici.



Pâtes et haricots (Pasta e fagioli)
Préparation : 5 min
Cuisson : 40 min ou 2h, selon...
Portions : 5 en plat principal

  • 425ml haricots romains/pinto secs (ou 2 conserves 540ml, égouttés, rincés)
  • 1 tasse carottes en demi-rondelles
  • 1 tasse oignons hachés
  • 1/2 tasse céleri tranchés
  • 1 1/2 c à thé d'ail émincé
  • 2 c à thé romarin séché - ou les feuilles d'1 branche de romarin, hachées finement

  • 6 tasses bouillon maison (1,5l)
  • 1 1/2 tasse mezzi tubetti/macaroni court/canneroni... des petites pâtes avec un trou quoi!


    Je fais cuire les haricots secs, sans les faire tremper, 1h15 dans un grand volume d'eau ou de bouillon. Je rince.

    Dans un grand chaudron, je fais revenir les légumes, l'ail et le romarin dans 2 c à soupe d'huile d'olive, environ 5 minutes à feu moyen si on est pressé, sinon 15 minutes couvert à feu le plus doux que possible. Je verse le bouillon, puis LA MOITIÉ des haricots. Je couvre et laisse mijoter doucement, 15 minutes pour attendrir la peau des haricots.

    Entre temps, je réduis en purée L'AUTRE MOITIÉ des haricots (robot/mélangeur/pilon patate ou mieux encore en pressant entre les mains.).

    J'ajoute à la soupe les haricots en purée, les pâtes, et je poivre généreusement. Quand les pâtes sont cuites, je verse dans des bols larges, puis j'agrémente de parmesan râpé, d'un filet d'huile d'olive et encore de poivre!

Source: Natouille37 et Jamie Oliver "L'Italie de Jamie"

- version imprimable -