dimanche 30 novembre 2008

Gratin de pommes de terre et topinambours au Jarlsberg

Le Jarlsberg est mon grand préféré pour les topinambours! Et le mélange des saveurs avec la pomme de terre, est remarquable. Pour une version simplifiée, omettre le fromage et les topinambours.

Préparation : 10 min
Cuisson : 1hr15
Portions : 6 en repas principal

  • 1,36 kg patates (Russets, Idaho, jaunes ou rouges) (3 lbs)
  • 3-4 topinambours
  • 3 tasses lait (750ml)
  • 300 g Jarlsberg tranché
  • 1 bonne poignée d'herbes de Provence
  • 1 feuille de laurier

    Avec la mandoline (ou au robot), je tranche les pommes de terres et les topinambours avec leurs pelures à environ 3-4 mm d'épaisseur, puis les dépose dans un grand chaudron. Je verse le lait et les assaisonnements. À feu moyen, je porte à ébullition en raclant le fond de temps à autre, soit environ 20 minutes ou jusqu'à épaississement.

    Je préchauffe le four à 375 F. Dans un plat à gratin rectangulaire allant au four (22,5 X 33 cm), huilé, je dépose les tranches cuites à l'aide d'une cuillère à trou. Dessus, les tranches de fromage, puis le lait crémeux. J'enfourne et laisse cuire 55 minutes, pour obtenir une belle couleur caramel.

    Accompagner d'une salade verte aux noisettes.

Note:
La technique de gratin de pommes de terre est simple et allégée:
c'est la fécule des pommes de terre qui est l'agent épaississant, avec le lait, en évaporant. C'est une technique de Daniel Pinard, que nous a transmis Bridge25 du blogue Les Cinq Sens .

- option imprimable -

mardi 25 novembre 2008

Salade tiède de foie de veau et fromage de chèvre, sirop de vinaigre de framboise à l'érable

Le foie c'est amer vous dites? Je l'ai dompté en l'enveloppant tendrement d'une sauce sucrée...

Préparation : 3 min
Cuisson : 15 min
Portions : 5
  • 500 g foies de veau, du boucher (1 lb)
  • 1 tasse vinaigre de framboise (250 ml)
  • 1/3 tasse sirop d'érable ou miel (90 ml)
  • sel, poivre
  • 1 boîte de pousses d'épinards (bébé épinards), ou laitues mesclun (142 g), ou autres
  • 1 bûchette de chèvre, en dés (150 g)
  • framboises fraîches, pour décorer (facultatif)

    Je fais dorer les tranches de foie de veau dans un peu d'huile, à feu moyen, à peine 2 minutes de chaque côté: c'est juste ce qu'il faut pour qu'il soit doré mais pas trop cuit. Lorsque c'est prêt, je saupoudre de sel et poivre. Je dépose entre 2 assiettes et réserve au four.

    J'augmente le rond du poêlon à feu vif et déglace avec le vinaigre de framboise. Je laisse évaporer jusque ça commence à épaissir, soit 7-8 minutes. De l'assiette qui est au four, je récupère le jus de cuisson pour le verser dans le poêlon, plus l'érable (miel) et je lie au fouet. Pour équilibrer les saveurs, je sale généreusement, puis quelques tours de poivre du moulin. Je laisse épaissir davantage pour obtenir une consistance de SIROP.

    Je coupe la viande en dés.

    Pour ce qui est de l'assemblage de la salade, je les monte dans des assiettes individuelles. J'arose la viande de sirop de vinaigre de framboise à l'érable, puis la laitue autour de quelques gouttes d'huile de noix.

Source: mon interprétation d'une recette de mon voisin Jean


- option imprimable -

Mayonnaise sans oeuf (pour salade de poulet, oeufs, etc)


J'avais d'abord mis au point cette mayonnaise, il y a quelques années, pour mes bébés qui n'étaient pas encore en âge de consommer des oeufs crus. Mais elle est tellement bonne que j'ai continuer de l'utiliser, par souci de bien manger.
Si cette mayonnaise s'apparente au goût de ce qu'on connaît, c'est grâce aux graines de sésame.

Préparation : 15 min

  • 1 1/2 tasse tofu mou, sinon semi-ferme
  • 1 citron, pour le jus
  • 3 c à soupe d'huile d'olive première pression à froid
  • 2 1/2 c à thé de sucre
  • 1/2 c à thé sel
  • 3 gouttes de sc Tabasco
  • 2 c à thé graines sésame blanches ou noires

    Je mets tous les ingrédients dans le robot (ou mixeur/mélangeur) et réduis en purée lisse.

vendredi 21 novembre 2008

Dîner complet de fèves au lard


Les fèves au lard sont un plat traditionnel au Québec. Les Français m'ont donné l'idée, avec leur cassoulet, de l'adapter en repas complet avec du saucisson et des carottes.

Préparation : 10 min
Cuisson : 1h15
Portions : 5
  • 1,5 litres (10 tasses) fèves au lard (voir ma recette)
  • 300 g saucisson polonais, la peau retiré (ou un reste de jambon à l'os fumé)
  • 1 carotte, en demi-rondelles très minces
  • 1/2 oignon, haché
  • 1 clou de girofle

    Je préchauffe le four à 350 F.

    Dans une cocotte en fonte ou autre plat allant au four, je dépose les oignons et les carottes. Je verse par-dessus les fèves au lard pour couvrir, et je garnis de saucisson en rondelles.

    Je fais cuire au four à découvert pendant 45 minutes.
    Je remue pour humecter le tout, et poursuis la cuisson 30 minutes.

Note :
Le saucisson polonais se trouve à l'épicerie, dans les produits réfrigérés, tout près du bacon.

Remoulade de crevettes et céleri-rave


C'est Maripel, La fille de l'Anse aux coques, qui m'a fait découvrir cette belle salade.
J'aime la fraîcheur et le croquant du céleri-rave. J'y ajoute un petit "punch" au goût de sauce cocktail qui s'accomode bien aux crevettes.

Préparation : 10 min
Portions : 6
  • 1 (650g) céleri-rave, râpé au robot ou en julienne
  • 650 g crevettes cuites
  • 1 c à soupe oignon, haché très finement
  • 6 c à soupe mayonnaise (90ml)
  • 1 1/2 c à soupe sc Tabasco (25ml)
  • 1 c à soupe moutarde de Dijon (15ml)
  • 1 c à soupe ketchup (15ml)
  • 1 c à soupe raifort râpé (15ml)

    Je mélange les ingrédients de la sauce dans un grand bol à salade. J'ajoute les crevettes, puis aussitôt que le céleri-rave est râpé, je l'ajoute immédiatement à la sauce pour l'empêcher d'oxyder.

Note: Lorsqu'on ne trouve pas de raifort râpé, on remplace lui et le ketchup par de la sauce cocktail à fruits de mer.

Cette salade peut se conserver 24 heures, sans oxyder.

Source: Maripel, du blogue La Fille de l'Anse aux Coques

lundi 17 novembre 2008

Soupe chinoise aux boulettes de porc

Lorsque j'ai une envie d'une soupe won-ton mais que je manque de temps, j'opte pour des boulettes plutôt que de farcir des pâtes... J'en fais pour 5 portions-repas en seulement 40 minutes!


Préparation : 15 min
Cuisson : 25 min
Portions : 5

  • 6 t bouillon de poulet (1,5 l)
  • 227g / 1 contenant de champignons, tranchés
  • 3 c à soupe huile de sésame (45ml)
  • 100 g nouilles yet-ca-mein (ou spaghettini, linguini)
  • 3 t chou chinois, émincé (750ml)

    BOULETTES:
  • 500 porc haché
  • 1 petit oignon haché
  • 2 c à soupe eau (30ml)
  • 2 c à thé fécule (10ml)
  • 2 c à thé sc aux huîtres ou soya (10ml)
  • 2 c à thé gingembre en poudre (10ml)
  • 1/4 c à thé cinq-épices (2,5ml)

    GARNITURES: sauce soya, oignons verts, nouilles frites



    Je mets à réchauffer le bouillon dans un grand chaudron.

    Je mélange ensemble tous les ingrédients des boulettes pour les former avec une quantité d'environ 2 c à soupe (30 ml).

    Dans une poële anti-adhésive placée à feu moyen-fort, je verse l'huile de sésame et j'y fait dorer la moitié des boulettes, à peine 3-4 minutes. Je retire les boulettes et répète l'opération avec l'autre moitié des boulettes.

    Les boulettes ainsi dorées sont plongées au bouillon chaud, en plus des champignons. Je porte à ébullition, puis j'ajoute les nouilles pour 6 minutes.

    Je retire la soupe du feu et j'ajoute le chou. Brasser et c'est prêt!

    Je place au centre de la table des bols d'oignons verts, de nouilles frites et de sauce soya, chacun garni sa soupe selon son goût.

Note:
L'huile de sésame, si peu en contient-elle, apporte un sens à cette soupe. On peut s'en passer, même si son goût est extraordinaire!

mercredi 12 novembre 2008

Fajitas au tofu

Préparation : 30 min
Cuisson : 15 min
Macération : 20 minutes ou +
Portions : 5 (2 grandes tortillas chacun)



  • 1 paquet tofu ferme (450g), en lanières d' 1/2"
    MARINADE:

  • jus de 1 1/2 lime

  • 2 gousse ail, hachées

  • 1 1/2 c à soupe cumin

  • 1 1/2 c thé paprika

  • 3/4 c à thé cayenne

  • 1/2 c à thé poudre d'oignon

  • sel, poivre

  • 2 gros oignons

  • 3 poivrons verts

  • 3 poivrons rouges

  • jus de 1/2 lime

  • 10 tortillas, large (10")

  • Salsa


    Tout d'abord, j'éponge les lanières de tofu entre 2 linges, afin d'enlever le maximum d'eau, pour leur permettre de boire la marinade comme un éponge. Ensuite, je mélange ensemble les ingrédients de la marinade et les lanières de tofu, le plus longtemps que possible.

    Je coupe les légumes en lanières. Je les arrose d'une moitié de lime. (Ça parfume!)

    Dans un poêlon anti-adhésif, je fais dorer les lanières de tofu dans l'huile à feu vif, sans les superposer. Je retire du poêlon.
    Dans le même poêlon (ou 2 au besoin), je cuis les légumes à feu vif dans un peu d'huile, pendant 5 minutes. J'ajoute le tofu aux légumes pour laisser les saveurs s'imprégner, environ 2 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient un peu ramollis.

    J'apporte le poêlon qui grésille encore au centre de la table, une assiette de tortillas chaudes et un bol de salsa.


Note :
Je plie la tortillas en 2, puis de nouveau en 2, ce qui donne un triangle. J'ouvre une des cavités du haut pour remplir de garnitures ;-)



- option imprimable -

mardi 11 novembre 2008

Frittata fondante aux poireaux


La frittata la plus fondante qu'il m'est été donné à manger... ah!!!!

Préparation : 15 min
Cuisson : 50 min
Portions : 5

  • 3 gros poireaux
  • 3 t mozzarella, râpé (300g)
  • 4 c à soupe parmesan, râpé (60ml)
  • 9 oeufs
  • 2/3 t lait (150ml)
  • 2/3 t crème (150ml) (ou crème de soya, ou lait)
  • poivre au goût


    Je préchauffe mon four à 375 F.

    Je tranche les poireaux en rondelles, la partie blanche et le début de la partie verte.
    C'est préférable de rincer sous un tamis et défaire les rondelles pour bien enlever l'excédent de terre.

    Je blanchie les poireaux dans l'eau bouillante, 3 minutes. Je les égoutte, puis les dépose dans un grand moule à tarte bien huilé. Je casse au-dessus les oeufs, verse la crème, le lait et les fromages. Je fouette le tout.

    Je porte au four pour cuire jusqu'à ce que ce soit pris, soit de 37 à 40 minutes.

Note:
J'accompagne ce plat de carottes cuites, en rondelles à l'estragon.

Source:
adapté du CHSLD St-Henri

- option imprimable -

jeudi 6 novembre 2008

Maquereau pané Cajun

C'est la recette de poisson préféré des enfants (pour le moment du moins). Ils le mangent avec les doigts, comme des doigts de poulet panés. Dans l'esprit des plus petits, le maquereau, c'est comme du poulet! La texture du maquereau ressemble beaucoup à la viande, comme du thon par exemple. C'est un poisson à privilégier, il surpasse le saumon en omega3.



Maquereau pané Cajun
Préparation : 5 min
Cuisson : 6-10 min
Portions : 4




  • 400 g filets de maquereau, sans la peau

  • Marinade sèche:
    1 c. à soupe (15ml) paprika - 1 c. à thé (5ml) thym séché - 1 c. à thé (5ml) origan séché - 1/2 c. à thé (2,5ml) sel d'ail - 1/4 c. à thé (1,25ml) cayenne - 3 c à soupe(45ml) huile canola

    Je chauffe le four à 450F (230C). Je mélange les ingrédients de la marinade sèche ensemble pour en faire une pâte. J'assèche le poisson avec un linge, puis j'étale uniformément la marinade sèche des deux côtés. J'enfourne les filets 6-10 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient grillés.


Note :
Servir avec des tranches de citron, pour arroser.
J'aime bien accompagner d'une salade de cubes de tomates, mangues et oignons verts, ou d'une salade de maïs.



- option imprimable -

mardi 4 novembre 2008

Carré aux dattes


"Mes enfants, quand vous recevrez cette recette dans 15 ou 20 ans, il faut que vous sachiez qu'à notre époque, on avait l'habitude de réhydrater les dattes séchées en les faisant bouillir. Votre maman va tenter de faire changer ça!
Maman qui vous aime XXXX"

Parce que oui, cuisiniers et cuisinières de notre époque, notre traditionnel carré aux dattes est dû pour une révolution! Comme on le fait déjà avec les fruits et les tomates séchées, les dattes vous donneront le meilleur d'elles-mêmes avec un traitement tout en douceur, le trempage...


Préparation : 10 min
Cuisson : 35 min
Portions : 12
Macération : 8 heures. Pour être plus rapide, utiliser de l'eau tiède.

  • 1 sac de dattes séchées (1 kg)
  • 2 tasses eau de source (500 ml)
  • 3 1/4 t flocons d'avoine
  • 3/4 c à thé bicarbonate de soude
  • 1 t farine
  • 1 t cassonade
  • 1 t huile canola ou végétale

Je mets à tremper mes dattes, durant 8 heures (ou moins si de l'eau tiède), dans un plat rectangulaire allant au four. L'idéal est de les brasser une fois ou deux pour une ré-hydratation uniforme.

Je règle le four à 375 F.

Dans un bol, je mélange ensemble les ingrédients secs. Je verse l'huile, puis je mélange avec les mains, de façon à faire de petite poignée du bout des doigts pour former des grumeaux. Il faut mélanger ainsi jusqu'à ce qu'il ne reste pratiquement plus de miettes dans le fond du bol, seulement des boules de granola.

Je dépose uniformément ce mélange sur les dattes, en pressant que très légèrement, sans quoi ça deviendrait dure comme la roche. Je porte au four pour 33-35 minutes ou jusqu'à ce que la garniture soit dorée.

Note:
Une fois congelé, le charme est rompu... Le goût et la texture deviennent comme si on aurait boulli les dattes malheureusement. Fini le moëlleux et le savoureux tout plein...

- option imprimable -