lundi 27 octobre 2008

Casserole d'oeufs "sunny side up", cuits en salsa





Ces belles couleurs nous apportent joie et chaleur dans la maison ;-)

Nous préférons manger ce repas à l'heure du lunch.

Les enfants l'aiment tellement que les "encore" à l'unisson m'obligent chaque fois à en cuisinier une 2e casserole!
  • Je verse 1 1/2 tasse (375 ml) de salsa dans le fond d'un grand poêlon, réglé à feu moyen.
  • Avec le dos d'une cuillère, je creuse une cavité et j'y casse un oeuf.
  • Je peux généralement entrer dans mon poêlon jusqu'à 5 oeufs.
  • C'est cuit en 9 minutes.

    Si vous en avez sous la main, parsemer de coriandre fraîche ciselé.
    Servir avec des tortillas chaudes et des haricots refrits.

Note:
Nous préférons les jaunes bien coulants mais quelquefois il arrive que certains demanderont qu'on leur perce pendant la cuisson, afin qu'il durcisse. Ça doit être bon aussi!

Haricots refrits

Quand je cuis du bacon, je ne jette jamais le gras...
Je le récupère juste pour pouvoir faire cette recette!

L'emploi de ce gras plutôt que l'huile donne un goût tout à fait différent, vraiment goûteux en finale. Pensons aux fèves au lard par exemple, ce n'est pas d'aujourd'hui que légumineuses et gras font bon ménage.

Le gras du bacon se conserve très longtemps au frigo mais pour cette recette, il ne m'attends jamais bien longtemps!!





Préparation: 5 min
Cuisson: 7 min
Portions: 4

  • 1/2 oignon, haché
  • 2 c à soupe de gras de bacon, de canard ou huile d'olive (dans le dernier cas en mettre plus)

  • 2 gousses d'ail, hachées
  • 1 c à thé poudre de chili (ou mélange de cumin + paprika/parika fumé)
  • 1 c à thé cumin en poudre
  • 1 pincée de cayenne
  • 1 pincée d'oregan

  • 1 conserve haricots pinto ou romains, broyés ou écrasés
  • 4 c à soupe crème, lait (ou même gouda fumé si huile d'olive comme corps gras)


    Dans un poêlon, je fais rissoler doucement les oignons avec le gras.
    J'ajoute ensuite l'ail, le chili, le cumin, cayenne. oregan et laisse les saveurs se réveiller quelques secondes.

    Je verse les haricots pilés, la crème, puis homogénise le tout avec la cuillère de bois.
    Lorsque j'obtiens une bonne épaisseur, un peu comme celle de la purée de pomme de terre, je retire du feu.

    Je garnie d'un peu de coriandre ciselé si j'en ai sous la main.


Source: je me suis fortement inspirée de Emeril Lagasse sur foodnetwork.com

- option imprimable -

samedi 25 octobre 2008

Salsa aux tomates grillées

Ça c'est MA recette!!! Mon chouchou à moi !
Je me permet de me l'approprier, parce que je l'ai cuisiné de toutes les façons possibles, une routine qui revient chaque quinze jours, depuis de nombreuses années. Je défi même de trouver plus amateur que moi au Québec
!
Vous verrez, elle n'est pas vinaigrée du tout...

Je vous dis, c'est la meilleure qui puisse se faire au pays!


Préparation : 20 min
Cuisson : 20 min
Rendement : 4 à 4 1/2 tasses (environ 1 litre)

  • 12 tomates italiennes, coupées en 2, épépinées
  • 2 jalapenos frais, membranes et pépins enlevés, en tranches minces
  • 3 oignons, en tranches minces
  • 1/4 c à thé sel, pour la fin

    Préchauffer le four à "Grill/Broil".
    Sur une plaque à biscuit, je dispose les tomates côté chair au-dessus puis à l'intérieur de chacune, j'y dépose les jalapenos et les oignons.
    J'arrose le tout d'un trait d'huile d'olive.
    Je porte au four (2e grille du haut) et cuit 15 minutes. Je les remue et les remets à griller de nouveau 5 minutes. Les jalapenos doivent être mous.
    Avec une cuillère à trou, je récupère tous les légumes, sauf l'eau, et les broie au robot. Broyer quelques secondes, sans plus. À défaut d'avoir un robot, écraser à l'aide de la presse perforée (pile-patate) et enlever les pelures.
    Saler plus ou moins au goût.
    Lorsque j'en ai sous la main, j'arrose de jus lime et garnie de coriandre ciselée.


Note:
Savez-vous que les piments forts, en cuisant avec un acide, perdent de leur force?
Avec cette recette-ci, vous pourrez le constater car cette salsa est douce et aimée des enfants. Toutefois, si c'est la presse trouée qui est utilisé, prévoir que l'intensité des jalapenos sera plus concentré.

Si ce n'est pas la saison des tomates, c'est préférable de couper l'acidité en leur ajoutant une pincée de sucre avant cuisson.

- option imprimable -

vendredi 24 octobre 2008

Frites et trempette au fromage bleu / Hamburger de "poulet" végé Buffalo


Le vendredi chez nous, c'est un brin délinquant!!
Nous avons le goût de manger du restaurant, ou pour dire vrai dans un pub,

l'ambiance qui vient avec et la musique électrisante.
"Take it easy"... Sortez la bière fraîche!


Frites et trempette au fromage bleu

Préparation : 20 min
Cuisson : 30 min
Portions : 5

  • 60 g fromage bleu, crémeux
  • 3 c à soupe crème sûre (45 ml)
  • 2 c à soupe mayonnaise (30 ml)
  • 700 g patates douces, pelées (1 lb 3/4 )
  • 700g patates Idaho ou Rouge (1 lb 3/4 )

    Trancher en quartiers chacune des deux variétés de patates et déposer respectivement sur deux plaques à biscuits (plus facile ainsi de contrôler leur cuisson). Bien enrober d'huile, puis d'épices si désiré (chili ou paprika, etc...) . Disposer les quartiers de façon à éviter qu'ils ne se chevauchent. Cuire au four à 475 F. C'est prêt en 30 minutes ou lorsque c'est croustillant et d'une belle couleur dorée.

    Pour la trempette, mélanger ensemble le fromage bleu, la crème sûre et la mayonnaise en écrasant à la fourchette. Servir dans des bols à trempette.


Hamburger de "poulet" végé Buffalo

Préparation : disons trèèèès relax....
Cuisson : surtout pas trop longue
Portions : 5

  • 5 pains hamburger
  • 5 boulettes de "poulet" végé (pour respecter le concept, préférablement celle du commerce)
  • Sauce Buffalo
  • Luzerne
  • Tomates cerises

    Chauffer les boulettes dans un poêlon avec à peine un peu d'huile. Griller le pain, puis monter le hamburger, en le décorant sur le dessus d'une petite tomate piquée d'un cure-dent.

samedi 18 octobre 2008

{ Rigatoni alla Matriciana }


On l'appelle Alla Matriciana ou All'Amatriciana. La version originale est faite de viandes coupées en lanières ou en cubes. Pour être plus précis, de bajoue de porc, de pancetta ou de prosciutto.
Ce que je préfère par-dessus tout, c'est le le prosciutto, il donne un goût hors du commun à cette sauce. J'ai même trouvé qu'en le hachant, on en tirait davantage de saveurs.

Préparation : 7 min
Cuisson : 30 min
Portions : 5

  • 2 c. à soupe d’huile d’olive (30 ml)
  • 250 g prosciutto tranché, puis haché au robot, sinon très finement au couteau (8 oz)
  • 1 oignon tranché finement
  • 3 gousses d'ail hachée
  • 1 piment fort entier (ou 1/2 c à thé (2,5 ml) flocons de piments broyés, ou plus)
  • 2 boîtes tomates entières en conserve, égouttées, que l'on broiera nous-mêmes (2x 796ml)
  • 454 g rigatoni (1 paquet)
  • Fromage Pecorino romano ou parmesan râpé grossièrement

    Dans un chaudron, faire revenir les oignons dans l'huile à feu doux, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Ajouter l'ail, bien remuer, ensuite les tomates, le prosciutto et le piment fort entier (ou flocons). Cuire à découvert 20 minutes, jusqu'à consistance d'une sauce lisse.
    Cuire les pâtes jusqu'à ce qu'elles soient al dente. Les égoutter et les ajouter à la sauce en mélangeant afin de bien les enrober.
    Servir dans un grand bol de présentation, au centre de la table.
    Garnir généreusement chaque portion de fromage fraîchement râpé.

Note :
Je ne suggère pas d'utiliser le prosciutto en bloc pour après le hacher car la viande devient dure.

J'accompagne d'une salade verte aux herbes, vinaigrette balsamique.
Sinon, de courgettes au citron.

Source:
Inspiré de l'italien Giorgio Flavio Pintus, sur le site d' À la Di Stasio.

- option imprimable -

mercredi 15 octobre 2008

Chocolat noir à la cerise Blossom


Préparation : 15 min
Cuisson : 2 min
Portions : 4


  • 12 cerises Bing, en conserve, égouttées
  • 3 1/2 c à thé sucre à glacer
  • 3/4 c à thé sucre
  • 100 g chocolat noir 70%, en tablette

    Moules recommandés:
    douzaine d'oeufs en styromousse ou plaque de mini-muffin

    Mélanger les cerises avec les deux sucres. Réserver au frais.
    Dans un petit chaudron, casser et fondre tout doucement le chocolat.
    Verser 1 c à soupe de chocolat fondu dans chacune des 12 cavités. Déposer une cerise au centre de chacun. Recouvrir la cerise d'une petite quantité de chocolat.
    Laisser prendre au réfrigérateur. Démouler délicatement avant de déguster.

Note :
Pour démouler lorsqu'on utilise la plaque de mini-muffin, il suffit de passer le dessous du moule sous l'eau chaude, puis avec une cuillière on fait une petite poussée sur le côté de chaque bouchée. Elles ne riquent pas de s'abîmer si elles sont bien prises.

À l'épicerie, on trouve les cerises Bing avec les conserves de fruits, sinon avec les conserves de crème anglaise.

Lorsque j'ai de l'extrait d'amande pur sous la main, j'en profite pour ajouter 1 ou 2 gouttes à mes cerises.

samedi 11 octobre 2008

Salade de choux de Bruxelles au jambon


Ces mignons font parti des laissé-pour-compte à cause de leur fort goût de souffre une fois cuits.

Mais si on leur laissait une toute petite chance de se montrer sous leur vrai jour, tout cru?!
Vous pourriez découvrir comme ils sont tendres et délicats, tout sucrés...

Moi, c'est le coup de foudre! Mais je ne suis pas de nature jalouse, je vous laisse les regarder...


Préparation : 15 min
Portions : 5

  • 24 choux de Bruxelles
  • 10 tr de jambon (2 mm d'épais) (175g)
  • 5 c à soupe mayonnaise
  • 3 1/2 c à soupe jus de citron

    Enlever la base (tronc) des choux de Bruxelles. Trancher en 2 sur la longueur et émincer. Idéalement, ça devrait donner une quantité d'environ 5 tasses.
    Tailler dans les tranches de jambon de fines lanières. Déposer sur les choux.
    Dans un bol, mélanger à la fourchette la mayonnaise et le jus de citron. Verser sur la salade et bien enrober.

Note :
Le jus de citron, lui va à merveille! Son goût est tellement bon et subtil qu'il ne faudrait pas le masquer de vinaigrettes lourdes.

Accompagner d'oeufs à la coque (cuits durs).

jeudi 9 octobre 2008

Pois chiches et pepperonis en sauce tomate


Préparation : 10 min
Cuisson : 20 min
Portions : 4

  • 250 g pepperoni tranchés en rondelles (Lester, Roma ou végé!)
  • 1 gros oignon, tranché en rondelle
  • 1 c. à thé cumin en poudre
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 2 conserves de pois chiches de 540 ml ch., égouttées
  • 1/2 conserve de tomates broyées Pastene de 796 ml,
    sinon 1 ½ tasse de sauce tomate du commerce
  • 2 gousses d'ail, hachées finement
  • 1 botte de persil frais, haché (environ 2 tasses)


    Dans une poêle, faire revenir les pepperonis, l'oignon, le cumin avec l'huile d'olive, à feu moyen-vif pendant 6 à 8 minutes.
    Verser les pois chiches, les tomates et l'ail. Bien mélanger.
    Couvrir et laisser réchauffer le tout pour une dizaine de minutes, afin de laisser les saveurs s'amalgamer.
    Avant de servir, incorporer le persil frais.

Note :
Servir avec pain pita frain ou pain naan en accompagnement, pour tremper.
Personnellement, je lave le persil avec l'essoreuse à salade, puis je le hache à l'aide du robot. Le persil est assez robuste pour être haché au robot.

- option imprimable -

mardi 7 octobre 2008

Soupe Borscht

Cette recette authentique vient de ma voisine russe, Natacha. Ça sentait bon jusqu'à chez moi, j'ai cogné chez elle pour lui demander qu'est-ce qui pouvait sentir aussi bon? J'aurais dû deviner...
Cette Borscht surpasse de loin toutes celles que j'ai goûté avant et ça, c'est grâce au secret de famille de Natacha. Elle ne plonge pas les betteraves dans le bouillon mais les fait plutôt caraméliser avant. Ça change tout!

Préparation : 20 min
Cuisson : 45 min
Portions : 6

  • 1 oignon haché
  • 2 petites betteraves, pelées, en quart de rondelle
  • 2 c à soupe huile végétale
  • 7 tasses bouillon boeuf, poulet ou légumes
  • 2 carottes, en demi-rondelles
  • 1/2 c à thé herbes de Provence
  • 1 feuille laurier
  • 2 tasses chou, en cubes
  • 1 patate blanche, en quart de rondelle
  • 1 tasse haricots blancs en conserve, égouttés
  • crème sûre
  • gousses d'ail (facultatif)

    Dans un chaudron, revenir à feu moyen-vif les oignons et les betteraves dans l'huile.
    Lorsque ça caramélise dans le fond du chaudron, verser le bouillon, ainsi que les carottes et les assaisonnements. Gratter les sucs dans le fond du chaudron à l'aide d'une cuillère de bois. Couvrir et cuire 15 minutes.
    Ajouter le chou et cuire un autre 10 minutes.
    Ajouter la patate et les haricots blancs, porter à ébullition et cuire 10 minutes.
    Verser dans des bols. Garnir d'une bonne cuillerée à soupe de crème sûre.

Note :
Dans la tradition russe, les hommes apprécient qu'on leur rajoute sur leur garniture de crème sûre, une gousse d'ail écrasée avec le presse-ail.

- option imprimable -

Gâteau de quinoa au citron


Préparation : 15
Cuisson: 30 min
Portions : 10
  • 1/2 t huile ou beurre mou
  • 1/2 t sucre blanc
  • 1 c à thé bicarbonate de soude
  • Zeste de 1 citron
  • 3 oeufs
  • 1 t quinoa cuit
  • 1 t farine
  • Jus de 1 citron

    Battre en crème le beurre mou, le sucre, le bicarbonate de soude et le zeste de citron.
    Verser les oeufs un à un et bien mélanger à chaque addition. Pour un résultat optimal, le mélange doit être aussi lisse que possible.
    À l'aide d'une cuillère, incorporer délicatement le quinoa cuit, la farine et le jus de citron.
    Déposer dans un moule huilé, soit un grand moule à tarte rigide ou un moule carré (2l).
    Cuire au four à 350, 30 minutes.

Note :
Variantes, à ajouter au même moment que le quinoa: graine de pavot, noix de coco, gingembre en poudre ou macis.

Pour obtenir 1 t de quinoa cuit: cuire 1/3 t de quinoa dans 1/2 t eau , couvert hermétiquement et faible ébullition, pendant 10 minutes. Retirer du feu et laisser gonfler 15 minutes.

Source : adaptation légèrement modifiée de Pascale Weeks

- option imprimable -

Soupe au poisson, patates douce, fenouil et orange


Préparation : 15 min
Cuisson : 30 min
Portions : 6
  • 350 g (3/4 lb) filet de poisson blanc, ferme*
  • 1 oignon haché
  • 1 c à soupe de poivre fraichement moulu
  • 3 c à soupe d'huile d'olive
  • 1 patate douce en cube de 1 cm (3/8")
  • 1 gros fenouil
  • 1/2 conserve de tomates en dés de 796 ml
  • 6 t eau
  • 1 orange, pressé à la main (équivaut à 1/4 tasse ou 4 c à soupe ou 60ml)

    Dans un gros chaudron, faire revenir les oignons et le poivre dans l'huile d'olive, à feu moyen-vif.
    Ajouter l'eau, la demi-conserve de tomates et les patates douces. Cuire 15 minute.
    Pendant ce temps, parer le fenouil pour ne garder que le bulbe, c'est-à-dire en tranchant d'un côté juste avant les branches qui seraient coriaces, puis trancher le pied de quelques millimètres. Ne garder que le bulbe (centre). Trancher en quatre, sur la hauteur. Couper en tranches de 1/2 centimètre (1/4").
    Ajouter le fenouil à la soupe et poursuivre la cuisson 10 minutes.
    Pendant ce temps, couper le filet de pangasius en grosses bouchées.
    Ajouter les bouchées de pangasius à la soupe et laisser cuire encore 5 minutes.
    Retirer du feu. Ajouter le jus de l'orange fraîche.

Note :
On peut agrémenter cette soupe de piment d'espelette, de safran ou de gremolata fait de zestes d'oranges.
*Opter pour un poisson à chair ferme, tels que morue, truite, flétan, mérou, brochet, carpe, beaudroie (lotte), pangasius, tilapia, etc...

- option imprimable -

Bettes à carde, ail rôti et saucisses sur courge spaghetti


Préparation : 50 min
Cuisson : 40 min
Portions : 5
  • 1 grosse courge spaghetti
  • Huile d’olive
  • 5 saucisses italiennes douces
  • 6-8 gousses d’ail hachées finement
  • 20 flocons de piments broyés
  • 1 botte de bette à carde, feuilles hachées et branches tranchées très finement
  • Parmesan au goût


    Cuire la courge selon cette méthode de base cliquer ici.

    Dans un chaudron, je dépose les saucisses et les submerge d'eau fraîche. J'amène à ébullition et aussitôt, je retire, sans cuire. Cela consiste à blanchir les saucisses, c'est dans le but qu'elles gardent leur forme lorsqu'on va les trancher. Alors je les coupe en rondelles de 5 mm (1/4") d'épaisseur.

    Dans une grande poêle, je fais une chauffer l’huile, à feu moyen, avec les flocons de piments broyés, et je laisse infuser 1 minute. Je retire les flocons à l'aide d'une cuillère ou d'un tamis, et je ne conserve que l'huile piquante. J'y fais dorer les saucisses, 2 minutes. J'ajoute l'ail, ensuite je laisse cuire jusqu'à ce que les saucisses prennent une belle couleur dorée. En fin de cuisson, j'ajoute la bette à carde et je brasse pendant 2 minutes ou jusqu'à ce que les feuilles soient attendries.

    Dans chaque assiette, je dépose une portion de courge spaghetti et je garni du mélange de bettes à carde. Je décore de copeaux de parmesan, au goût.

Note :
La courge spaghetti caramélisée au four équilibre la bette à carde qui est, sinon, un peu amère.

- option imprimable -

Betteraves râpées à la mayonnaise



Préparation : 15 min
Cuisson : 30 min
Portions : 5

  • 3 betteraves moyennes, entières avec la pelure
  • 1/4 t mayonnaise
  • 1 c. à thé raifort, râpé finement (sinon, sauce worcestershire)
  • 1/4 c. à thé sel
  • AU GOÛT: Possible d'intégrer de façon haché des cornichons, oignons rouges, zestes d'orange, citrons confits ou gingembre frais, etc... Ce plat peut aussi être garni de graines de pavot, noix de Grenoble hachées, estragon ou oeufs durs, etc...

    Préchauffer le four à "Broil".
    Nettoyer les betteraves et bien les assécher.
    Les enrober avec un peu d'huile, puis déposer sur une plaque.
    Cuire au four 30 minutes. Retirer.
    Râper les betteraves en conservant la pelure.
    Ajouter la mayonnaise et le raifort aux betteraves encore tièdes. Bien mélanger.
    Assaisonner de sel. Ajouter au goût si besoin, les autres ingrédients.
    Bien mélanger.
    Manger immédiatement ou placer au réfrigérateur sans couvrir, tant que ce ne soit pas complètement refroidi.

Note:
Cet accompagnement au goût conventionnel, à la base, gagnerait à être aussi populaire que la salade de carottes. Le fait de rôtir la betterave lui confère une saveur unique.

Thon à la Catalane

Je dois dire que ces temps-ci, ma cuisine est fortement inspiré par Muchoco, que j'ai rencontré dernièrement sur le forum de Recettes du Québec. Son papa malgache, sa maman alsacienne, presque 33 ans en Provence (avec toutes ses influences méditerranéennes) et 3 ans au Québec, le monde se retrouve dans ses assiettes et ça ne manque pas de me plaire!


Préparation : 15 min

Cuisson : 25 min

Portions :6
  • 4 boîtes de thon (170g), égouttés
  • 3/4 t tomates broyées en conserve Pastene (ou pâte tomate)
  • 3/4 t eau
  • 1 gros oignon
  • 2 cs huile d'olive
  • 15 petits cornichons sûrs
  • 3 clous de girofle
  • 1 piment chili ou 1/2 cs sauce Tabasco
  • 1 feuille de laurier
  • 1/2 cc poivre du moulin

    Couper l'oignon en 2 sur la hauteur, puis trancher en lamelles fines.
    Dans un moyen chaudron, faire revenir les oignons à feu moyen-doux, jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres.
    Ajouter tous les autres ingrédients, sauf les cornichons. Laisser mijoter 15 minutes.
    Retirer du feu et ajouter les cornichons coupés en rondelles.

Note:
Accompagner d'une rémoulade de céleri.

Cette recette gagne à être dégustée le lendemain. Le laurier et le clou sont des épices qui développent leur saveur à long terme.

Source: Muchoco alias Touchoco de Recettes du Québec

Tapioca perlé aux épices chaudes

Préparation : 5 min

Cuisson : 40 min

Portions : 6


  • 3/4 t tapioca perlé

  • 5 t lait

  • 2 ml sel

  • 1/2 étoile d'anis

  • 2 ml cardamone moulue

  • 1 ml canelle moulue ou 1/4 de bâton

  • 2/3 t miel (ou sucre)

  • 1 jaune d'oeuf battu

  • Amandes, pistaches et/ou abricots séchés en dés

    Mettre à cuire, dans un bain-marie, le tapioca, le lait, le sel, les épices et le miel pour 40 minutes à couvercle fermé. Brasser de temps à autre au fouet. Retirer l'étoile d'anis et le bâton de cannelle.
    Verser le jaune d'oeuf tout en fouettant délicatement. Retirer du bain-marie et verser dans 6 contenants. Garnir à votre goût.
    Aussi bon chaud que froid.


Note:
Le tapioca est très digestible pour les bébés. L'arrow-root, qu'on retrouve dans les fameux biscuits pour bébés, est dans la même famille que le tapioca. C'est une excellente source de fibres et une bonne source d'acide folique.

Riz brun et sauvage, lentilles et fruits séchés


Préparation : 15 min
Cuisson : 50 min
Portions : 5
  • 4 t eau
  • 1 2/3 t mélange de riz brun et riz sauvage de marque Lundberg Wild Rice*
  • 1 petit oignon jaune, haché
  • 1 c à thé huile
  • 1/3 t lentilles vertes Eston
  • 4 t céleris tranchés (environ 1-2 coeurs de céleri)
  • 3/4 t abricots ou canneberges séchés, hachés
  • 1/3 t raisins secs, blonds de préférence
  • Jus 1/2 citron
  • 5 c à thé pistaches salées, concassées

    Dans un grand chaudron, porter à ébullition l'eau, le riz, l'oignon et l'huile. Baisser immédiatement à feu très doux et laisser frémir pendant 20 minutes. Couvrir hermétiquement sans brasser.

    Verser les lentilles, brasser à peine et poursuivre la cuisson 20 minutes.

    Ajouter les céleris, brasser à peine et poursuivre la cuisson 10 minutes.

    Retirer du feu et bien incorporer les fruits secs. Laisser reposer 10 minutes pour une cuisson optimale. Arroser de jus de citron et aérer à la fourchette. Servir dans des bols, garnis de pistaches concassées.

Note :
Le riz brun confère à ce plat une riche saveur de noisette.
Le riz sauvage apporte un juste équilibre de moëlleux et croquant.
Plat complet.
*Je vous passe le mot pour le riz de marque Lundberg Wild Rice, tellement plus goûteux que les autres mélanges! Un parfum de thé de noir et un goût de noisette. Je le trouve chez Provigo/Loblaws, dans la section bio.

Les viandes

Les poissons et crustacés

Le riz, orge, millet, sarrasin, blé...

Des Collations et des Desserts

mercredi 1 octobre 2008

Poireau

Des légumineuses, tofu, protéines végé

Haricot pinto

Radis

Sauge

Fève germée/Pousse de haricot mungo

Bok Choy

-

Chou Nappa/chinois

Gourgane

-

Laitue mesclun

-

Menthe

-

Laitue frisée

-

Laitue romaine

-

Laitue iceberg

-

Laitue Boston

-

Lentille

Haricot vert

-

Haricot jaune

-

Fève germée

-

Haricot noir

Haricot rouge

Haricot blanc

Gingembre

-

Endive

Fenouil

-

Épinard

Bette à carde

Coriandre

-

Chicorée

-

Courge musquée

-

Citrouille

-

Courge spaghetti

Chou-fleur

-

Courgette

-

Courge Butternut

-

Aragula

-

Cresson

-

Concombre

-

Céleri

-

Cardone

-

Brocoli

-

Betterave

Basilic

-

Avocat

Aubergine

Artichaut

Asperge

-

Pomme de terre

Piment fort

Ail

-

Poivron rouge

Oignon

-

Poivron vert

Chou vert

Tomate

Carotte

Champignon

Chou de Bruxelles

Pois chiches

Céleri-rave

Des pâtes italiennes, asiatiques...

Piment chipotle

Rapini

Artichaut